Demain nous serons le 19 Avril . Demain j'irai, comme chaque année jeter quelques roses rouge dans la mer, là où il y a cinq ans j'avais immergées tes cendres en face de la croix des marins.

   Cinq longues années de solitude . Je ne croyais pas te survivre si longtemps et pourtant la vieille carcasse résiste, sans objet, inutile , l'instinct vital plus fort que la peine. Non je ne verserai pas dans la prose élégiaque, je vois ton sourire moqueur qui me surveille tendrement depuis le mur du bureau, derrière l'ordi sur lequel je divague doucement . Allons, demain on nous promet une belle journée de printemps, tes roses vont briller à la surface de l'eau, j'espère que leur parfum t'atteindra . Bonsoir ma douce chérie, à demain.

 Ton Captain.